Après la première femme Présidente au monde, l’Islande fait encore l’histoire


Les femmes seront majoritaires dans le nouveau Parlement en Islande, une première en Europe, selon les résultats définitifs des élections législatives publiés dimanche.
C’est aussi le premier pays à élire la première femme cheffe d’État au monde Vigdís Finnbogadóttir en 1980.

Parenthèse histoire
La journée du 24 octobre 1975 restera gravée dans l´histoire de l´Islande. Alors que l´ONU décide, cette année-là, que cette journée sera dédiée aux femmes, un vent d´émancipation souffle sur
L’Islande. Les femmes saisissent l´occasion et partout dans le pays, des milliers d´entre elles se rassemblent pour prouver que la société ne peut pas tourner sans elles. Cette « grève » paralyse
l´activité, partout où les femmes travaillent. Ce rassemblement pacifique des femmes eut des répercussions sur la présidentielle qui a suivi. En effet, lors de la campagne présidentielle de 1980, le souhait des islandais d´élire une femme, à la tête du pays, se fait sentir. Plusieurs noms circulent, dont celui de Vigdís Finnbogadóttir, à sa grande surprise. Elle refuse tout d´abord puis finit par accepter devant l´insistance de nombreuses personnes. Une lettre touchante, la priant de se présenter, et signée par 32 pêcheurs a certainement été un élément moteur de cette décision. Au soir des élections, Madame Finnbogadóttir l´emporte, devenant ainsi la première femme au monde à être élue présidente d´une république, par un vote démocratique.

Source Wikipédia